Partie 1

Partie 2

Partie 3

 

Les "pigeons vert et jaune" de Barcelone.

Le lendemain, pas de place pour la gueule de bois. Il est tôt et déjà nous devons partir pour la messe. Dans l’espoir de voir l’intérieur de la Sagrada Familia, mais surtout parce que participer à une messe en espagnol est quand même un expérience à ne pas rater. La voiture est garée à deux pas de la cathédrale et sous l’œil ahuri de certains, nous passons devant tout le monde précisant que nous allons à la messe. Le Bon Dieu semble nous punir d’avoir voulu nous servir de notre foi pour voir l’intérieur de la cathédrale puisque nous atterrissons dans la chapelle originelle de la Sagrada Familia. Nous appercevons un bout de l’architecture à travers des vitres au plafond où s’adossent quelques touristes pour voir la curiosité « wouaw, des cathos, ça fait trop longtemps qu’j’en ai pas vu !!! »  Mais persistons et signons, après que nous ayons découvert Rox et moi que Clot connait le Notre Père en espagnol, nous essayons de nous glisser subtilement du côté d’un escalier qui donne sur … une porte close. Tan pis, au moins la messe était chantante.

 Il nous reste une heure avant que notre droit de stationnement ne se termine, nous en profitons pour prendre un petit déjeuner Chocolate con churros un peu décevant. L’occasion de finir d’écrire nos cartes. A savoir, Clot considère que le timbre est facultatif quand à Rox, dédoublement de personnalité, elle signe Rouky.

 Puis nous décidons d’aller garer la voiture près du Zoo pour finalement faire un tour dans un très joli parc où les pigeons sont vert et jaune puisqu’ils ne commencent le service en restaurant qu’à 13h … c’est que nos ventres sont français eux…

 Enfin nous nous installons dans un restaurant pour manger. L’eau est toujours payante, mais le pain gratuit, les plats bien plus appétissants et la serveuse aimable.

L’Après-midi balade dans la ville, musée du chocolat, glace sur le port et direction La Maquinista, grand centre commercial pour trouver une robe à Rox. C’est finalement moi qui repars habillée, qui l’eut cru ?

Au retour dans le métro, un homme étrange reluque le décolleté de Rox alors que Clot est moi sommes mortes de rire devant la scène. (À savoir, sur notre chemin une station de métro du nom de Clot).

 Enfin retour au camping, retour difficile puisque si « izquierda » veut dire droit, « derecha » signifie … droite aussi ?

Dîner moins arrosé. C’est notre dernière nuit en Espagne, nous nous couchons tôt car demain dès l’aube, c’est l’Andorre qui nous attend.

 

Photo 282

Superbe parc où nous nous sommes promenées. Je ne me souviens plus du noms :s

PHOTO DE CLOT'