PARTIE 1 ICI

PARTIE 2 ICI

La chanson et la chorégraphie de l'été
qui nous aide a ne plus avoir peur du ridicule!

 

Sixième jour. 14 juillet.
Marché typique à Aubagne, fabrication de nos propres santons, déjeuner chez le tonton, et visite de petits villages paumés tels que Saint Zacharie et ses fontaines ou Roquevaire et son orgue majestueux.
Le soir, dîné en famille et en route pour le Bal d’Aubagne où l’ambiance est bien présente. On danse, on chante, on apprend les chorégraphies en vogue de l’été  et on se fait aggresser par une gitane (si, si, une vrai mais moins belle qu’Esmeralda). Heureusement, la sécurité et ses gros bras nous sauvent.

Septième jour.
Messe à Roquevaire (où on ne joue pas de l’orgue pfff). Retour à Cassis pour la route des Crête et ses merveilleux points de vues qui mènent jusqu’à La Ciotat. Là-bas on s’arrête un instant pour encore tester la mer méditerranée, toujours aussi froide brrr.

Huitième jour.
Grand départ, au-revoir et retour à Canjuers où le petit frère a bien changé, il a prit des bras tellement il a fait des pompes. Et la route du retour, longue, très longue, et un peu triste aussi.

marseille-3_01

marseille-3_02

marseille-3_03

marseille-3_04

marseille-3_05