Depuis que j'ai une voiture (Oui !! J'ai une voiture !) je me suis remise à écouter la radio et toute la soupe musicale qui va avec (Non, je n'ai pas de super autoradio qui te pump it up du fessiers quand tu écoutes Beyoncé ). Parfois, j'entends un morceau nouveau qui me plait bien et souvent je le déteste au bout de la 400ème écoute. Mais dernièrement, c'est en écoutant la radio que j'ai eu un véritable coup de coeur. FAUVE.

C'est leur chanson De Ceux qui passait à ce moment, je n'ai pas zappé immédiatement parce que je devais prendre un rond point ou un virage un peu serré, parce qu'aux premières paroles parlées je me suis dit « Woohoo, du slamj'aime pas. » Et pourtant, j'ai laissé toute la chanson défiler, étrangement captivée par le texte. Concentrée, curieuse de connaître le thème de ce groupe/type. Fauve parle juste du commun des mortels et je me suis retrouvée dedans.

« Nous sommes de ceux qui veulent à tout prix tabasser leur part d'ombre
Et faire taire leurs sales travers
Nous sommes de ceux qui cherchent à rejoindre les rangs
Des lions, des maquisards, des résistants des sentiments. »

De là à me renseigner sur eux, sur qui ils sont et ce qu'ils ont fait, il a fallu attendre un autre morceau posté sur Facebook par une copine de fac. Loterie, mon titre préféré je pense, quoi que maintenant que j'ai un peu parcouru leur discographie, je suis embêtée pour choisir.

Alors, qui sont-ils ? Je suis allée voir sur Wikipédia (oui, je sais, source peu fiable mais franchement, je n'avais pas l'intention de faire une thèse sur eux, juste de me renseigner un peu) et j'ai appris que ce n'était pas un groupe ou un type, mais un collectif. Dénomination très cool (hipster powaa!!) et justifiée par le fait qu'ils ne font pas seulement de la musique et de la poésie contemporaine, mais aussi de la vidéo, de la photo, et plein d'autres trucs sans doute, des Artistes avec un grand A en somme. C'est chouette pour eux, d'être polyvalent, de vouloir s'entourer d'autres artistes de disciplines différentes mais ce n'est pas exactement ce qui m'a convaincue.

Je me contente de me délecter du trio musique/paroles/vidéo.

Difficile de faire un article pour expliquer ce qui me plait parce que si la beauté est universelle, ses déclinaisons sont subjectives. L'intérêt c'est que pour une nouvelle fois depuis longtemps, j'ai découvert une musique qui me bouleverse corps et âme (oui, ça fait un peu dramatique comme tournure, j'aime bien le drame).

Jeunesse Talking Blues

 

Ils ne se résignent pas à la médiocrité, ils parlent d'amour, du vrai, de l'amour humain et imparfait, s'ils sont violents c'est contre le noir et le blizzard, le brouillard, tout ce qui veut nous mettre à genoux. Ils savent que la vie est dure mais qu'elle est belle aussi.

Ils ont déjà leur petite notoriété maintenant, mais je voulais partager ça ici, au cas où d'autres âmes sensibles pouvant être touchées par l'optimisme réaliste de Fauve.

 

Lettre à Zoé