Attention, ce post n’est absolument pas à but déprimatoire*.

Je vais avoir 25 ans (ouais, je sais, bouh, la vieille, surtout quand on songe au fait que j’avais 18 ans lorsque j’ai commencé ce blog). Si on m’avait demandé où je serais à 25 ans quand j’étais gamine, je n’aurais certainement pas pu donner la bonne réponse. Pour refaire un topo sur mon parcours (j’aime bien ce mot, ça fait pro), j’ai eu mon bac L, j’ai fait des études plus ou moins utiles (Lettres modernes, Architecture d’intérieur, Histoire de l’art, Arts plastiques), j’ai fait un service civique trop cool (voir les articles où j’en parle) et je suis désormais employée à temps plein dans une entreprise en tant que téléprospectrice. Oui, c’est moi la chieuse qui téléphone pile au moment du repas ou de la sieste pour te demander si tu veux des panneaux solaires. Bien sûr, ce n’est pas exactement le métier que je souhaite exercer toute ma vie mais il faut bien vivre et je suis plutôt bien tombée dans le genre job alimentaire.

 

TELECONNE

Déjà, je bosse pour une petite boîte sérieuse, familiale, qui utilise des produits de qualité, n’arnaque pas les gens et veut le bien être de ses employés. Je bosse avec des gens adorables (collègues et patrons) et j’ai des horaires qui me permettent de faire la grasse mat’ tous les jours et de sortir tous les soirs malgré tout. Je peux également récupérer toutes les semaines palettes et tourets en bois issus des installations de panneaux solaires qui sont sensés partir à la benne.

C’est ce qui me mène à la vrai raison de cette note. Parce que c’est trop mainstream de prendre des résolutions pour la nouvelle année et de les mettre en application uniquement le 1er janvier, j’ai décidé de vous faire part de mes résolutions et de les mettre en application dés aujourd’hui (enfin demain, parce qu’il est 23 heures là, et que j’ai juste envie de me poser devant un film et de dormir sous ma couette).

  • Première chose, je vais arrêter de faire la grasse matinée et me lever plus tôt pour m’occuper de ces palettes et tourets, les transformer en meubles méga cool et originaux.
  • Deuxièmement, je vais reprendre mon carnet de dessin, me dessouder les os du poignet et recommencer à dessiner pour de vrai histoire de vous proposer des images un peu plus potables.
  • Troisièmement, je vais arrêter de fumer (quand mon paquet sera fini), faire du sport (bon, ça j’ai jamais vraiment arrêté), boire du thé et mettre de la crème hydratante sur ma peau de crocodile tous les jours.
  • Quatrièmement, je vais terminer d’écrire ce bouquin, une bonne fois pour toute, le publier et devenir riche bordelou (ou pas…)

Voilà, raisonnable n’est-ce pas ? Alors ça fait quinze mois que je me promets toutes ces choses et que je n’en ai réalisée aucune. Mais comme on dit, c’est l’intention qui compte.

De votre côté, vous êtes en droit de me réclamer des nouvelles concernant ces quatre résolutions dés que vous me verrez, et de rire à gorge déployée quand je vous direz que « j’y travaille » alors que je me suis contentée de mater la dernière saison de Supernatural en bouffant des carambars.  

 

*Rouky se réserve le droit d’inventer des mots comme bon lui semble.