Depuis petite je rêvais de visiter Paris. La première fois que je m'y suis rendue, c'était lors d'un voyage avec mon école et même si ce n'était pas franchement une réussite, j'étais encore dans le "tout nouveau, tout beau" alors j'en ai profité. Puis cette année, puisque Rox, la meilleure amie a décidé de s'expatrier dans la capitale, j'ai eu l'occasion de me rendre plusieurs fois dans cette "jolie" ville (pas aussi belle que Bordeaux XD) et j'ai marqué dans un carnet tout ce que j'y avais fait sous forme d'anecdotes. Aujourd'hui, j'ai décidé de partagé un top Five de ces anecdotes avec vous les coco.

 

N°5

Se faire arranguer par des restaurateurs Grecs dans le quartier Latin.

C'est dans le quartier de St Michel, dans le 10° arrondissement qu'il faut se rendre si on veut profiter d'un bon petit restaurant pour moins de 25€. Grecs, Arabes, Indiens, la diversité est de mise et alors qu'on se promène en jetant un oeil aux menus installés à l'extérieur, il y a des gens devant chaque devantures. Ils sont payés pour ça, vous dire que vous êtes magnifiquement belles et qu'ils vous offriront l'apéritif si vous mangez chez eux. Les grecs brisent des assiettes dans la rue pour faire le spectacle et ça marche plutôt bien puisque c'est là qu'on s'est arrêté la première fois en bonnes touristes flattées. Ce quartier vaut le coup d'oeil et l'ambiance compense largement l'inquiétude de voir soudainement débarquer un rat dans notre assiette. A faire!

N°4

Voir la tombe de Jim Morrisson, préférer celle d'Oscar Wilde.

J'étais toute seule, attendant l'heure d'un rendez-vous lorsque j'ai décidé de visiter le grand cimetière du Père Lachaise qui ne se trouvait pas bien loin. Vous avez de la chance si comme moi vous entrez par la porte la plus proche de la batisse où se trouvent les prospectus pour repérer les tombes des personnes célèbres. Sinon, il suffit de s'armer de patience. Pour trouver Jim Morrisson (soupir) il suffit de suivre les touristes allemands. Mais on se retrouve rapidement déçu. Une petite tombe avec pour épitaphe "James Douglas Morrisson", ça reste mythique quand on arrive à l'apercevoir derrière tous les autres badauds. Un peu déçue, je me suis rapidement rabattue sur la grave de Parmentier, entourée et surplombée de pommes de terre, joli clin d'oeil mais qu'elle ne fut pas ma surprise de découvrir ce grand auteur irlandais (grand auteur irlandais quoi !!! Je le répéte au cas où ça ne soit pas clair...) Oscar Wilde dont la dépouille est dans ce cimetière. Alors la tombe en elle-même est imposante et fabuleusement laide, ce qu'on sans doute dû penser tous ses fans qui ont décidé de la recouvrir de trace de baiser au rouge à lèvre et de grafitis. On y trouve des déclarations d'amour, des citatons de l'auteur dans toutes les langues et ça devient presque émouvant. Prochaine étape: taguer la tombe d'Oscar Wilde. 

Edit: En juillet 2011, Rox et Rouky ont vaillement signé la pierre tombale d'une citation du grand homme. 

“I think God, in creating man, somewhat overestimated his ability.”

N°3

Acheter une bouteille d'eau 5€.

C'était lors de la foire internationale de Paris, un monde fou, une chaleur étouffante, des bousculades, Tom Frager mais surtout, des toilettes toujours occupées, impossible d'y recueillir assez d'eau d'autant plus quand on a pas le récipient adequat. La seule solution pour moi, acheter une toute petite bouteille d'eau sur place... Mais quelle bouteille d'eau! Pour la modique somme de 5€, vous pourrez boire à volonté l'eau des toilettes. Mais lorsque vous tirez d'une traite le breuvage original du contenant, vous ne pouvez vous empêcher de penser à Gad Elmaleh et à son Coca à 1€ la gorgée. Puis, la bouteille, à ce prix, on la rentabilise, même toute gonflée par la chaleur à l'arrière de la voiture, je la remplirais encore d'eau.

N°2

Chanter "sorcière, sorcière" dans la rue Mouffetard et "Aux Champs Elysées" aux Champs Elysées.

Si vous avez été enfant comme moi, et que vous avez lu La Sorcière de la Rue Mouffetard de Pierre Gripari, vous comprendrez aisément la première partie de cette phrase. Pour les autres, il s'agit d'un recueil de nouvelles qu'il vous faut lire de toute urgence! L'une d'entre elle ranconte l'arrivée du narrateur dans un appartement rue Mouffetard où loge une sorcière dans un placard à balais. On raconte que si on ose chanter "Sorcière, sorcière, prend garde à ton derrière" celle-ci apparait et n'est pas du tout gentille. On a essayé ... pas de sorcière, mais un grand plaisir de réaliser un rêve d'enfant. Pour les Champs Elysées, il n'y a rien de plus "touriste" mais quel bonheur d'entonner cette chanson de Joe Dassin sous l'arc de Triomphe le regard rivé vers les Champs.

N°1

Acheter des chocolatines gavé bonnes dans une poche. 

Ce numéro 1 est reservé aux Bordelais et autres gens du sud-ouest mais peut sans doute être transposé à d'autres régions. Le truc étant de bien revendiquer son origine. Une chauvinisme très amusant surtout lorsqu'au lieu de demander "des pains au chocolat délicieux dans un sachet" vous parlez bordelais avec l'accent. Le plaisir est dans le regard de la vendeuse qui a bien saisie que vous parlez français et qui pourtant ne sait pas comment répondre à votre requête. 

 

blog1